Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

A.m.

mercredi, 17 septembre 2008 | A.m.

J'apprends je te jure, je réapprends à marcher dans les villes. Après les forêts, le causse inhabité, la solitude des combes et des cavernes à l'écart il y a les avenues vers le sud, la marche au milieu des voitures, l'approche des animaux perdus, chiens errants, mouettes à la dérive et la proximité des fleuves, méandres immenses où les vieilles rues viennent se lover : courbes dans la courbe du fleuve.

La ville est un creuset pour les images, un creuset fabuleux. C'est là qu'elles s'accumulent, se montrent puis se recouvrent. Une amnésie opère autour des murs, traces de peinture, figures naissant dans la rouille, les yeux ne voient plus rien, presque plus, voués à l'atrophie du regard où dominent les écrans.

09:38 Publié dans La forme d'une ville & le cœur des humains | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : photo, journal, photographie, littérature, photolittérature

Commentaires

Nous sommes la Déesse Originelle; Des Êtres Hautement Évoluées sur le plan Spirituel; Les Déesses suivantes; Lima Divinité Incarnée; Frigg Divinité Incarnée; Admée Divinité Incarnée; Épona Divinité Incarnée; Ishtar Divinité Incarnée; Sekhmet Divinité Incarnée; Lao-Tseu Divinité Incarnée; Tara Blanche Divinité Incarnée; Amaterasu Divinité Incarnée; Kali Divinité Incarnée; Marie Divinité Incarnée; Manat Divinité Incarnée; Odin Divinité Incarnée; Poséidon Divinité Incarnée; Nous sommes en Âmemour avec Toi
Je t'Aime Blaise

Écrit par : Poséidon | jeudi, 02 février 2012

Les commentaires sont fermés.